La vie à vélo

Pourquoi mon vélo n’est pas comme les autres

Quand je me suis mis au vélo et que j’ai lâché la voiture, j’ai d’abord sorti mon vieux VTT de ma jeunesse. J’ai fais mes premiers trajets avec et j’ai adoré. Seulement, j’arrivais en sueur au travail et je ne me sentais à l’aise ni dans la jungle urbaine, ni dans les éléments déchaînés.

Je me suis mis en recherche d’une fidèle monture pour m’accompagner dans mes déplacement quotidien, sur tous les terrains et par tous les temps. J’ai scruté la toile après un vélo qui rencontre mes exigences, puis j’ai aperçu la bouille de l’Unimoke et j’ai été séduit. Il est le produit des délires d’un ingénieur allemand qui s’est fixé pour objectif de réinventer le vélo et la mobilité douce.

 Alors pourquoi ce vélo?  Laissez moi vous présenter “Hoppy” (c’est son petit nom)

Le phare

Iconique avec son look résolument rétro, c’est avant tout un moyen très efficace de voir et d’être vu sur la route.  Il donne au vélo une gueule de moto qui force le respect des voitures et qui me permet plus facilement de trouver ma place sur la chaussée. 

Les roues

Les roues 20X4 en version “fat” lui donne un confort de route et une stabilité rassurante pour un non sportif dans mon genre.  Elles portent le vélo sur la route, dans la gadoue et même dans le sable. Le vélo est bas, ce qui permet de rester assis tout en posant les pieds à terre, très pratique au feu rouge.

Le long siège

L’idée du long siège est totalement génial.  Il permet d’embarquer dans l’aventure des enfants ou un adulte.  C’est très pratique quand, comme moi, on a plus que ce vélo pour se déplacer.  J’ajouterai que le siège est très confortable et ne fait pas mal aux fesses, même après de longs trajets.

Le moteur

Le moteur bafang 750W (dans la roue arrière) est très puissant.  Il permet de transporter mes deux enfants dans des côtes sans descendre de vélo ou transporter jusqu’à 100 kg.  Ce qui m’a permi de me fabriquer une remorque bar à bière spéciale, mais c’est une autre histoire (avec de la bière dedans)

La flexibilité

Le vélo se transforme en vélo cargo en un clin d’oeil.  Il y a des possibilité de mettre des pauses pieds, des sacoches un peu partout. Bref, on en fait ce qu’on veut!  J’y ai même accroché une enceinte bluetooth pour écouter de la musique en roulant.

Le look rétro

Bon soyons honnête, j’ai aussi complètement craqué pour le look rétro de “Hoppy” qui ne laisse personne indifférent.  Il est complètement personnalisable et on peut dire que je me suis fait plaisir. Roulez avec “Hoppy” est un plaisir et je ne m’en lasse pas, même après 10.000km!


Voilà pourquoi mon vélo n’est pas comme les autres!

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code